du 25 septembre au 4 octobre 2020

– Un voyage culturel à Nœux-les-Mines

Télécharger le dossier de presse du festival ici.

« Le théâtre existe dans le présent ou pas du tout. » Václav Havel

Nous sommes dans une année cruciale. Le projet Culture en Terril, dans sa globalité, et particulièrement le festival Dehors dedans, ont été imaginés avant les évènements qui nous ont frappés, parce qu’il fait écho à notre projet de troupe : ramener le spectacle vivant, en particulier le théâtre, au cœur de la Cité. Toutefois, le contexte inédit que nous vivons lui donne une ampleur singulière. Applaudir le personnel soignant, les caissiers ou les éboueurs ne doit pas faire oublier à quel point l’Art est fondamental pour résister, et pour combattre un ennemi invisible.

La crise que nous traversons nous raccorde à une vérité fondamentale : celle de l’instant présent. Selon moi, c’est là que se joue le spectacle vivant. Mener ce projet avec le Secours Populaire prend tout son sens. Le Secours Populaire a bravé la peur, pris des risques et surmonté ses angoisses pour être présent au quotidien auprès de la population, et nous sommes dans la même urgence. Au moment même où la distanciation est sur toutes les lèvres, il est important, plus que jamais, de vivre le présent ensemble.

Le festival Dehors Dedans est pluridisciplinaire — théâtre, musique, conte, répétitions ouvertes… Il propose différentes formes de spectacles mais aussi différents temps d’échange autour de repas partagés, de débats, de projections de films… et notamment dans le cadre des scènes ouvertes dont la programmation est chaque fois inédite et participative. Porté par des artistes professionnels d’horizons variés, tous sensibles aux enjeux de l’éducation populaire et de la solidarité, il se déploie sur toute la ville en différents lieux, intérieurs ou extérieurs.

Je me réjouis de passer ce temps ensemble, formel et informel – parce que la vie reste belle quand on la vit pleinement, au présent et dans le partage.

Nikson Pitaqaj, directeur artistique et metteur en scène de la compagnie Libre d’Esprit