Le projet global

Le festival Dehors Dedans est le second temps d’un projet culturel global à destination de bénévoles et usagers des activités du Secours Populaire, mais aussi plus largement de la population de Nœux-les-Mines. Intitulé Culture en Terril, le projet s’articule autour de périodes de résidence en immersion dans des lieux complémentaires de la ville.

Le premier temps – Rencontres et découvertes (28 juillet – 4 août) – a été consacré à la rencontre, dans le cadre d’ateliers de pratiques artistiques, mais également sur les temps de médiation culturelle et de rencontres informelles.

Nous avons voulu le second temps sous la forme d’un festival, le festival Dehors Dedans, pour nous présenter artistiquement. Afin de proposer un festival pluridisciplinaire, d’univers et de sensibilités différents et complémentaires, la compagnie Libre d’Esprit fait appel à des artistes amis, sensibles aux enjeux de l’Education Populaire et au projet dans sa globalité.

Le troisième temps sera consacré à la future création de la compagnie Libre d’Esprit “made in Noeux-les-Mines” : Débrayage de Rémi De Vos, un enfant du pays puisqu’il est né à Dunkerque.

Le calendrier de ce projet a été remanié en raison des évènements des derniers mois. Les résidences ont été imaginées et programmées bien avant la crise qui nous a frappés de plein fouet. Elles ont été reportées à plusieurs reprises, toujours avec le même espoir de se rencontrer dès que possible.

Inspiré du projet mené depuis le début de l’année 2019 avec les Eclaireuses et Eclaireurs de France et le Village international des Enfants Copain du Monde de Gravelines, son objectif est de créer des prétextes au voyage, à la découverte, à l’ouverture au monde en construisant des ponts invitant aux croisements des populations.

La culture est un bien commun essentiel. En ce contexte exceptionnel, le Secours Populaire s’est révélé comme une inspiration pour les artistes et acteurs culturels : il a bravé la peur, pris des risques et surmonté ses angoisses pour être présent auprès de la population. Il a distribué des denrées alimentaires, mais il a surtout donné du temps, de l’attention et du soutien. C’est à ce même endroit que la compagnie Libre d’Esprit se place, dans la même urgence de subvenir à des besoins vitaux de la société : la culture, l’échange et le partage.

C’est avec fierté et humilité que nous faisons exister ce projet Culture en Terril dans les pas de nos amis du Secours Populaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *